Barco - Mentalité de pionnier : un atout

Barco avait adressé à Essensys une demande complexe : trouver une personne capable de combiner les fonctions de manager de transition et de ‘sparring partner’ de Joost Claerbout, Vice President Quality & Process Excellence and Change Office. Le but de cette mission de sparring : uniformiser et améliorer les activités liées à la qualité. Nous l’avons interrogé au sujet de cette mission qui, à l’en croire, a été rondement menée.


Tout le monde connaît Barco. Que sait-on moins à propos de cette entreprise technologique ?
Joost Claerbout: Actifs dans le monde entier, nous avons des implantations dans des dizaines de pays en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et en Extrême-Orient. La production ainsi que la recherche et le développement ne sont pas cantonnés à la Belgique, mais s’étendent à la France, l’Allemagne, l’Italie, la Norvège, le Royaume-Uni, l’Inde et la Chine. Nous sommes une véritable multinationale. Et on s’en sort plutôt bien.
Notre chiffre d’affaires, notre EBITDA et la valeur de l’action n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Enfin, nous prenons très au sérieux notre responsabilité sociale et avons lancé divers projets et programmes afin de
l’assumer correctement.

Barco est automatiquement associé aux écrans. Est-ce toujours d’actualité ?
Joost Claerbout:
Nos activités ne se limitent pas à cela. En réalité, nous étions un fournisseur de matériel et nous sommes devenus un fournisseur de solutions englobant matériel et logiciels. Par ailleurs, pour continuer à développer nos activités, nous nous intéressons de plus en plus au milieu de gamme. Récemment, nos services ont été regroupés en divisions, notamment via quelques acquisitions réalisées en 2012. Dans les grandes lignes, il s’agit des divisions Healthcare, Projection, Advanced Visualization et Defense & Aerospace.

Quel est la valeur ajoutée de ces divisions pour votre clientèle ?
Joost Claerbout: Notre approche est axée sur le concept ‘a smarter tomorrow’. Healthcare, par exemple, permet au personnel infirmier de réduire sa paperasserie de 25 %. Grâce à Projection, les cinémas peuvent économiser
jusqu’à 50 % sur les lampes xénon. Advanced Visualization joue un rôle dans le contrôle mondial de 50 % du transport d’électricité. Et Defense & Aerospace peut contribuer à la réduction des émissions de CO2 (5 à 8 %).

Quel regard porte Barco sur son évolution ?
Joost Claerbout: Pour continuer à jouer un rôle prépondérant dans divers secteurs, nous devons poursuivre nos investissements en matière de qualité. Nous nous étions promis une croissance dynamique pour atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros. Aujourd’hui, nous avons largement dépassé ce montant. Une telle croissance n’est possible qu’en garantissant une qualité constante et permanente et en obtenant d’excellents résultats au niveau de la satisfaction clients. Cela nous a incités à améliorer encore plus la qualité de nos processus et du contrôle qualité.
D’une part, nous voulions accroître l’impact du contrôle qualité et des processus qualité sur l’entreprise dans son ensemble, y compris sur les relations avec les clients et fournisseurs. D’autre part, le monde évolue vite, les réglementations sont plus nombreuses et les attentes sont plus élevées en matière d’environnement, de sécurité et de précision.

Ce n’est pas une mission que l’on expédie en deux temps trois mouvements...
Joost Claerbout:
Il est utile d’avoir occasionnellement un regard externe, différent de celui que nous posons habituellement. Nous avions besoin d’un manager de transition pour remplacer un collaborateur malade. L’une de nos divisions venait en outre de nommer un Quality Director et, enfin, le poste de Quality Director de la division Defense & Aerospace venait de se libérer. Nous avons profité de l’urgence de la situation pour faire d’une pierre deux coups : le manager de transition devait combler une lacune et, parallèlement, devenir mon sparring partner afin d’uniformiser et d’améliorer l’ensemble du processus qualité. Nous avons contacté Essensys pour leur exposer la situation.

Barco avait déjà collaboré avec Essensys
Joost Claerbout: Oui, mais pas exclusivement. Nous partons du principe que celui qui nous propose le meilleur profil décroche la mission. Nous travaillons donc occasionnellement avec des managers de transition indépendants.

Avez-vous rapidement trouvé le candidat idéal ?
Joost Claerbout:
Essensys nous a proposé trois profils, dont l’un a retenu, plus que les autres, notre attention. Il correspondait bien à ce que nous recherchions. Essensys a tenu compte de la situation de l’entreprise, de l’expérience du manager de transition et de la maturité que nous souhaitions qu’il ait. Nous avons particulièrement apprécié le fait qu’Essensys se soit clairement engagé à faciliter et à soutenir la mission jusqu’à la fin. Et par ‘fin’, j’entends la durée de la mission. Elle devait durer six mois, mais nous l’avons prolongée plusieurs fois. Elle a finalement duré un an et demi.

Pourquoi a-t-elle été prolongée ?
Joost Claerbout:
Pas par facilité, car un manager de transition coûte cher. Il n’a exercé des missions que là où c’était vraiment nécessaire. Les circonstances ont fait qu’il est finalement intervenu dans trois divisions. Chaque prolongement était justifié par des impératifs fonctionnels. Vous devez savoir que mon équipe est assez restreinte. Quand quelqu’un s’en va, ses connaissances et la relation de confiance disparaissent également. Il s’agit de postes
pour lesquels il est difficile, tant d’un point de vue financier que pratique, de prévoir des remplaçants. De plus, détacher ou promouvoir un collaborateur d’une division à une autre n’est pas facile. Chaque division a ses propres
exigences et recherche les profils qui lui correspondent le mieux.

Le manager de transition a-t-il pu s’adapter à ces méthodes de travail très diverses ?
Joost Claerbout:
Le manager de transition possédait l’expérience, la polyvalence et la flexibilité nécessaires. Notre description de fonction ne faisait référence à aucune compétence en matière de General Management, mais Essensys a su lire entre les lignes. Le manager de transition avait de l’expérience en matière de contrôle qualité, mais aussi en tant que General Manager d’une entreprise technologique. Difficile de trouver mieux ! Il s’est rapidement familiarisé avec l’entreprise. Nous avons donc pu le placer dans différentes divisions, où il a exerçé chaque fois une fonction de transition. Sa mentalité de pionnier a été un atout incontestable pour cette mission.

A-t-il été rapidement accepté dans toutes les divisions ?
Joost Claerbout:
Ses références et son charisme ont forcé le respect de chacun. Je le présentais toujours comme une personne de confiance. J’ajoutais que sa mission ne durerait pas longtemps, il n’est jamais resté dans un
service plus de deux trimestres. J’expliquais aux collaborateurs que c’était l’occasion d’améliorer ensemble le fonctionnement du service. Et cela a marché, les résultats ont été au rendez-vous.

Quid du deuxième aspect de sa mission ?
Joost Claerbout:
Sa mission de sparring partner a été une constante, en parallèle de toutes les activités de manager de transition opérationnel exercées au sein des différentes divisions. Il s’est familiarisé avec notre fonctionnement interne et s’est adapté avec un grand professionnalisme. Il a fait les bonnes suggestions, celles qui nous ont permis d’améliorer le contrôle qualité. Sous son impulsion, nous avons instauré un coaching des collaborateurs. Toutes les personnes qui ont été impliquées ont maintenant conscience que la qualité ne s’arrête
pas à un rapport d’audit. Ce rapport souligne certains points, et il faut impérativement y consacrer l’attention nécessaire. Il s’agit d’une grande avancée pour notre organisation. Aujourd’hui, plus aucune fonction de direction n’est vacante au sein de nos divisions.


Company profile

* Entreprise de production dans le domaine des solutions de visualisation et de collaboration.
* Siège principal à Courtrai ; implantations en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique et en Extrême-Orient.
* 3 900 collaborateurs (ETP), 1,156 milliard d’euros de chiffre d’affaires (2012).
* Active sur divers marchés : Healthcare, Projection (anciennement Entertainment), Defense & Aerospace et Advanced Visualization (anciennement Control Rooms & Simulation).
 

Solutions by Essensys

* Adéquation avec les besoins de Barco, en tenant compte de la situation, de l’expérience et de la
maturité souhaitée chez le manager de transition.
* Engagement solide à faciliter et soutenir la mission dans la durée, jusqu’à la fin.
* Expérience en General Management en plus des compétences demandées en contrôle qualité.
Share: